Les rapports et connecteurs logiques

Pourquoi savoir identifier les rapports logiques?

  • pour mieux comprendre un texte, et notamment ce qui est sous-entendu,
  • pour mieux écrire, mieux construire et lier ses phrases,
  • pour être plus convaincant dans une écriture argumentative.

Rappel de la leçon:

  • On appelle « rapport logique » le lien qui unit deux éléments d’une phrase ou de plusieurs phrases.
  • Exemple: [Il pleut] donc [je prends mon parapluie].
    Le lien qui unit les propositions « il pleut » et « je prends mon parapluie » est un lien de CAUSE à CONSÉQUENCE.
    En effet, l’action de prendre mon parapluie (action 2) est la CONSÉQUENCE de la pluie (action 1)Le lien logique est exprimé par le connecteur DONC.
  • Il existe plusieurs rapports logiques entre deux éléments, comme vous pourrez le voir sur cette carte mentale (soyez indulgents pour la mise en forme et les dessins!).
  • Il existe des petits mots, que l’on appelle CONNECTEURS pour exprimer chaque rapport logique. Il est important de les utiliser, notamment dans un devoir d’argumentation, pour enchaîner ses idées de façon claire et compréhensible.

les liens logiques

S’exercer:

 

 

Les genres littéraires

Savoir reconnaître le genre d’un texte peut te servir en lecture et en écriture:

  • en lecture, cela te permet de mieux comprendre ce que tu lis, de savoir à quoi t’attendre, de faire des hypothèses sur la suite. Par exemple, si tu lis un roman réaliste, tu t’attends à ce que les évènements se déroulent comme dans la réalité, sans intervention fantastique.
  • en écriture, cela te permet te bien répondre à la consigne. Si l’on te demande d’écrire une lettre, une poésie, un extrait de théâtre, il faut que tu saches exactement comment mettre en page et rédiger un texte de ce genre. 

 

Comment les paroles d’un personnage sont-elles rapportées?

Le résumé de la leçon:

Pour naviguer, clique en te déplaçant avec la souris.
Navigue en plein écran pour plus de confort,
en cliquant sur le « F » en bas à droite de la carte!

Retrouve également la leçon à la page 382 de ton manuel.

 

Exercices en lignes pour:

  • Réviser la leçon sur les quatre façons de rapporter un discours dans le récit.
  • S’entraîner à identifier ces quatre discours rapportés
  • S’entraîner à la réécriture en passant du discours direct au discours indirect.

C’est par ici !

Narrateur et point de vue

Comment trouver le point de vue d’un récit? Comment caractériser le narrateur?

Le narrateur (du latin « raconter »), c’est celui qui raconte l’histoire dans un livre.
Le point de vue, c’est la façon dont se place ce narrateur dans l’histoire.

  • Le narrateur peut être interne à l’histoire: c’est alors un personnage de l’histoire qui est en train de se raconter.

Dans ce cas, le récit est écrit à la première personne (je)

Ce « je » peut représenter l’auteur lui-même (dans le cas dune autobiographie par exemple), ou il peut aussi représenter un personnage qui raconte son histoire.

Son point de vue est alors interne (l’histoire est vue depuis son intérieur, par ses yeux et ses pensées)

  • Le narrateur peut être externe à l’histoire: le narrateur n’est pas un personnage de l’histoire racontée.

Dans ce cas, le récit est écrit  à la troisième personne.

Son point de vue est externe s’il décrit la réalité telle qu’il l’observe, sans chercher à donner d’explications, comme une caméra ou un appareil photo.

Son point de vue est omniscient (« qui sait tout ») si le narrateur connaît tout des personnages, connaît le passé ou l’avenir, choisit de raconter et d’expliquer certains éléments.

En route vers les exercices en ligne…

D’autres exercices.
Des petits derniers pour être sûr d’avoir tout compris.

Enrichir une description avec des expansions du nom

Pour détailler une description, donner plus d’ampleur à une rédaction,
donner plus de vie et de singularité à un portrait, vous avez appris à
utiliser des expansions du nom.

Besoin d’une piqûre de rappel?
Cette carte est faite pour vous!

(Cliquez dessus pour l’ouvrir en grand format)

Les différentes expansions du nom

Entraînement

Exercice 1: S’exercer à repérer l’expansion du nom
Exercice 2: Trouver la nature de l’expansion du nom
Exercice 3: Repérer le complément du nom