6ème:Ulysse et l’Odyssée.

En cliquant sur « START PREZI » et en naviguant avec les flèches droite-gauche du clavier, retrouvez le travail des 6F qui résume toutes les étapes du (long) voyage d’Ulysse, ainsi que les personnages qu’il a croisés sur sa route…

Bonne lecture!

(cliquez sur le rectangle bleu en bas à droite de l’écran prezi pour profiter d’une lecture en plein écran.)

(ce travail sera enrichi par le travail mené en Histoire-Géographie dans les semaines qui viennent)

3e: La Résistance, vue par Lucile

Portraits de femmes Résistantes.

 

23 février 1944

Mon cher journal,
Aujourd’hui, Audrey tente de me convaincre à insérer le groupe de Résistants.
Bête comme je suis j’accepte d’aller faire la guerre avec elle, je n’ai pas envie qu’elle y aille seule.

Lucile

24 février 1944

Nous voilà partis pour de longues, longues heures de marche à n’en plus pouvoir rester debout, on est déshydratés.
Un des nous tous qui s’arrête pour boire dans une petite rivière qu’on se fait fusiller.
Voir ses camarades s’effondrer un par un, je me dis que la suite sera invivable, je n’ai pas de mots.
Nous voilà arrivés à nos tranchées.
Je t’écrirai peut être demain ou après demain ou dans trois si je ne suis pas morte d’ici là..

Lucile

28 février 1944

Mon cher journal,
Quatre jours de misère, d’atrocité.
Tu ne fais qu’un pas et tu es obligé de marcher sur un cadavre, donc imagine tous ces cadavres.
Des rats se baladent, traversent.. Nous portons des sacs de plus de trente kilos.
C’est lourd, très lourd au point qu’Audrey en est le dos bossu.
Les sacs qui sont remplis de provisions de nourriture sont inondés à ne plus pouvoir manger ce qu’il y a dedans mais on se force tellement qu’on est faible.
Entendre les obus éclater à cinq centimètres de soi, les mitrailleuses; pendant même pas une seconde tu te demandes si tu devrais rester en vie ou mourir.

Bien à toi, Lucile


Inconnu à cette adresse

Fiche de lecture, par Maëva

 

TITRE : Inconnu à cette adresse
AUTEUR : Kathrine Kressman Taylor
EDITEUR : Hachette Livre
COLLECTION :
Le Livre de Poche
DATE D’ÉDITION : 2002 NOMBRE DE PAGES : 67
TRADUIT : de l’Anglais (Américain)

 

L’AUTEUR :

Kathrine Kressman Taylor est une américaine d’origine allemande née à Portland en 1903 et morte le 14 juillet 1997. Avant d’écrire, elle travaillait dans le domaine de la publicité. Elle a ensuite été nommée professeur à l’Université de Gettysburg en Pennsylvanie. Ses œuvres les plus connues sont : Jours sans retour, Jours d’orage, Journal de l’année du désastre.

LE GENRE :
C’est roman historique épistolaire.

LE CADRE :
L’histoire commence le 12 novembre 1932 et se termine le 18 mars 1834 aux États-Unis à San-Francisco pour Max et en Allemagne à Munich pour Martin. L’histoire se passe juste avant la Seconde Guerre Mondiale.

LES PERSONNAGES PRINCIPAUX :

MAX EISENSTEIN

40 ans
Américain
Célibataire, a une petite sœur
Marchand de tableau
Il est juif
Il s’inquiète des informations qui circulent sur Hitler

MARTIN SCHULSE

40 ans
Allemand
Marié, père de 3 enfants
Vit comme milliardaire en Allemagne.
Il est matérialiste, étend sa fortune et pense qu’Hitler est bon pour l’Allemagne

 

RÉSUMÉ BREF :

Max EISENSTEIN, un américain, et Martin SCHULSE, un allemand, sont deux amis et associés qui tiennent une galerie d’art au États-Unis. En 1932, Martin retourne en Allemagne avec sa famille et découvre un pays plongé dans la misère et la pauvreté. Lorsqu’Hitler arrive au pouvoir, Martin est d’abord hésitant, mais finit par voir en lui un sauveur et s’éloigne de son ami Max, qui est juif.

 

EXTRAIT :

« Maintenant je dois te demander de ne plus m’écrire. Chaque mot qui arrive dans cette maison est désormais censuré, et je me demande dans combien de temps, à la banque, ils se mettront à ouvrir le courrier. »
Cet extrait illustre bien l’anéantissement des libertés d’une dictature.

 

APPRÉCIATION PERSONNELLE :

Ce livre m’a beaucoup plu car il est intéressant et triste. Il montre l’influence du nazisme et ses méfaits sur les relations humaines, car il va même jusqu’à briser une grande amitié. Il montre aussi la misère qu’a subit la population allemande.
Il était facile à lire car la police est simple et c’est écrit gros.

Inconnu à cette adresse

Fiche de lecture, par Maëva

 

TITRE : Inconnu à cette adresse
AUTEUR : Kathrine Kressman Taylor
EDITEUR : Hachette Livre
COLLECTION :
Le Livre de Poche
DATE D’ÉDITION : 2002 NOMBRE DE PAGES : 67
TRADUIT : de l’Anglais (Américain)

 

L’AUTEUR :

Kathrine Kressman Taylor est une américaine d’origine allemande née à Portland en 1903 et morte le 14 juillet 1997. Avant d’écrire, elle travaillait dans le domaine de la publicité. Elle a ensuite été nommée professeur à l’Université de Gettysburg en Pennsylvanie. Ses œuvres les plus connues sont : Jours sans retour, Jours d’orage, Journal de l’année du désastre.

LE GENRE :
C’est roman historique épistolaire.

LE CADRE :
L’histoire commence le 12 novembre 1932 et se termine le 18 mars 1834 aux États-Unis à San-Francisco pour Max et en Allemagne à Munich pour Martin. L’histoire se passe juste avant la Seconde Guerre Mondiale.

LES PERSONNAGES PRINCIPAUX :

MAX EISENSTEIN

40 ans
Américain
Célibataire, a une petite sœur
Marchand de tableau
Il est juif
Il s’inquiète des informations qui circulent sur Hitler

MARTIN SCHULSE

40 ans
Allemand
Marié, père de 3 enfants
Vit comme milliardaire en Allemagne.
Il est matérialiste, étend sa fortune et pense qu’Hitler est bon pour l’Allemagne

 

RÉSUMÉ BREF :

Max EISENSTEIN, un américain, et Martin SCHULSE, un allemand, sont deux amis et associés qui tiennent une galerie d’art au États-Unis. En 1932, Martin retourne en Allemagne avec sa famille et découvre un pays plongé dans la misère et la pauvreté. Lorsqu’Hitler arrive au pouvoir, Martin est d’abord hésitant, mais finit par voir en lui un sauveur et s’éloigne de son ami Max, qui est juif.

 

EXTRAIT :

« Maintenant je dois te demander de ne plus m’écrire. Chaque mot qui arrive dans cette maison est désormais censuré, et je me demande dans combien de temps, à la banque, ils se mettront à ouvrir le courrier. »
Cet extrait illustre bien l’anéantissement des libertés d’une dictature.

 

APPRÉCIATION PERSONNELLE :

Ce livre m’a beaucoup plu car il est intéressant et triste. Il montre l’influence du nazisme et ses méfaits sur les relations humaines, car il va même jusqu’à briser une grande amitié. Il montre aussi la misère qu’a subit la population allemande.
Il était facile à lire car la police est simple et c’est écrit gros.

Révisions pour les 6F!

Clique sur chacune des leçons ci-dessous étudiées en classe pour t’entraîner et réviser.
Tente de faire le maximum de points pour chacun des exercices.
Quand tu te sens à l’aise sur une notion, passe à un autre exercice de cette liste !

 

  • Les homophones:

* à / a / as

* leur / leurs

* là / la / l’as /l’a

 

  • La conjugaison:

* le passé simple

 

  • La grammaire:

* les classes grammaticales

 

 

 

 

 

Fables de la classe

  • Un petit voleur bien puni, par Pierre
Un jour un petit singe avait très faim
Alors de bon matin
Il alla trouver à manger
Et il n’en trouva point
Il décida de s’embusquer
Puis il repéra quelqu’un
« Quel est là votre bon butin?
dit le singe,
Puis je en avoir un peu? »
« Non » répondit l’autre
Il posa son butin pour aller chercher un fruit
Quant il revint
Il n’y avait plus rien
Le petit singe l’avait volé
L’autre le retrouva et le gronda
Il lui dit alors:
« Tu es mal poli, tu seras puni! »
En effet le singe fut puni et n’eut pas le droit de manger ce soir là.
Mieux vaut être patient plutôt que de vouloir tout tout de suite.
..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo
  • La Baleine , le Requin et le petit Poisson , par Ana
Un petit Poisson gentil mais un peu moqueur,
Nageait tranquillement dans l’eau .
Le Requin gros, méchant , qui critiquait
A Longueur de journée , l’ayant aperçu
Décida alors de le suivre discrètement .
La Baleine énorme et très sympathique ,
Vit la bête qui suivait le petit Poisson .
Tout à coup le Requin se jeta sur lui et le mangea .
Alors la Baleine dit :
« – Vous n’avez pas honte de manger ce pauvre innocent?
-Non dit le Requin , j’avais très faim,
Et puis ce n’était qu’un Poisson .
– Vous aimeriez bien que je vous mange
Et que je dise ce n’était qu’un requin? « 
Le Requin honteux et confus s’en alla
Sans dire un mot .
Il ne faut pas faire aux autres
Ce qu’on ne veut pas que l’on nous fasse .
..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo..oO°Oo
  • L’impatience du lapin, par Jade

Un lapin se promenait le long d’une rivière;
Son ami le rouge-gorge l’appelle d’en face .
Le lapin se dirige le long d’un tronc
Pour traverser et le rejoindre .
Une tortue arrive la première sur le tronc:
Le lapin se retrouve donc derrière.
«-Pouvez-vous vous dépêchez ,madame,
Je dois rejoindre mon ami, dit le lapin.
-Non monsieur, j’avance à mon rythme ,
Et ce n’est pas vous qui allez me pousser à aller plus vite»,
Répondit la tortue .
Le lapin perdant patience saute au dessus de celle-ci,
Mais à la retombée, il glisse et tombe à l’eau.
Il essaie tant bien que mal de sortir de la rivière
Et parvient à revenir sur la rive de départ.
Le lapin honteux dit à son ami qu’il viendrait un autre jour.
Rien ne sert de s’impatienter,
Et il est plus utile parfois de prendre son temps.