Cadavres exquis du Poète Papillon.

Pour terminer notre séquence sur les jeux poétiques, les 6ème F se sont transformés en poètes surréalistes et se sont prêtés au jeu du cadavre exquis (où chaque élève complète un début de phrase qu’il ignore avec différents mots de différentes classes grammaticales). Ces cadavres exquis illustraient l’étude du tableau de Peynet, Le poète papillon.

Peynet, Le poète papillon.

Une femme fabuleuse aime la nuit dans le parc,
Les poissons imaginaires respirent un ange dans la nuit,
Les ailes du bateau ramassent un visage de lune sur un banc bleu,
La jolie rose admire un ange sur la poitrine d’une femme.

Un ange noir cueille une fleur le soir,
La belle tortue mange la lune sur un banc,
Des oiseaux sombres aiment une femme près d’une maison,
Un écureuil joyeux tient un coeur dans la nuit.

Le poisson merveilleux porte la lune dans le ciel.
L’écureuil imaginaire boit un oiseau vers le lac.
Un enfant ailé tire une fleur dans la foret.
L’oiseau joyeux regarde les fleurs dans le lac.

Un homme majestueux ramasse un arbre au dessous de la lune.
Un poète rigolo aime une petite maison près de la mer.
Une belle fleur admire un caillou dans la foret.
L’écureuil bleu mange une fleur rouge sur une tortue.

 

2 Comments

  1. Lilouladébrouille

    Bravo au 6m! Je suis en 6m a Europa a Montélimar et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *